pages loueurs

Accueil site
Annonce location gratuite
Réglementation des locations saisonnières
Modèle de contrat de location saisonnière
Modèle de descriptif d'une location
Charte de qualité Vue sur Mer®
Label Vue sur mer®
Outils label
Conditions générales du site
Contacts

vue sur mer

Conseils et informations
pour les propriétaires
d'une location de vacances

English website english -- Deutsch Website deutsch


none Le contrat de location de vacances

none Vous devez adresser à vos futurs locataires un état descriptif du logement proposé. Cette obligation résulte de la loi  (voir la réglementation sur les locations saisonnières) et s'impose à tout loueur, professionnel ou non. Vous trouverez sur le site un modèle de descriptif ainsi qu'un modèle de contrat. Si le logement est classé en meublé de tourisme, la loi fait obligation d'utiliser un descriptif-type. Si la gestion locative est confiée à un agent immobilier, celui-ci est autorisé à utiliser le descriptif en usage dans la profession, sous réserve qu'il soit conforme aux normes imposées par la loi. Soyez précis et sincère sur le descriptif. Si les renseignements donnés sont inexacts, le bailleur ou son mandataire peut être condamné au paiement d'une amende (voir la réglementation sur les locations saisonnières).
noneArrhes ou acompte ?
Avec des arrhes, le locataire peut se dédire en les abandonnant alors que le loueur ne peut renoncer à la location qu'en versant au locataire le double du montant des arrhes versés.
Avec un acompte, l'engagement de location devient ferme et définitif. Ni le propriétaire ni le locataire ne peuvent y renoncer. En cas de défection, le locataire perd la somme versée à titre d'acompte et doit régler le solde du prix total de la location.
Les locataires préfèrent généralement s'engager sur la base d'arrhes et cette mention dans le contrat permet de louer plus facilement.
Quel montant demander pour les arrhes ? Entre 20 et 30% du montant global de la location.
none Ne signez jamais le contrat que vous envoyez au locataire. Attendez qu'il l'ait lui-même signé, vous éviterez ainsi de vous exposer à des modifications de clauses sans votre consentement.

none Les petits + qui font les hauts rendements locatifs

none Les locataires apprécient les petites attentions : Guides et cartes de la région mis à leur disposition, petit cadeau d'arrivée, etc. Ils apprécient tout autant la discrétion du propriétaire ; évitez donc de sonner à leur porte tous les jours sous des prétextes variés.
none Proposez le linge de lit et de maison : Linge de lit, serviettes de toilette, torchons, etc. peuvent être proposés gratuitement ou en location.
none Le ménage de fin de séjour : C'est un service particulièrement appréciable pour les locataires qui ont un long voyage de retour. Ce service est généralement facturé entre 30 et 80 €, selon la surface de l'appartement ou de la villa. Il peut aussi être gratuit. Dans le cas des villas de luxe, l’intervention d’un personnel d’entretien est généralement compris dans le prix de la location.

none Prémunissez-vous contre les aléas

none Assurance du locataire : En tant que propriétaire, vous pouvez exiger de votre locataire qu'il vous fournisse une attestation d'assurance pour vérifier qu'il est bien couvert contre les risques locatifs (incendie, dégâts des eaux, etc). C'est généralement une extension " villégiature " de sa police d'assurance habitation principale. Cela peut être aussi un contrat spécifique limité à son séjour dans votre location.
none Votre assurance propriétaire : Le propriétaire doit prévenir sa compagnie du souhait de louer un logement et s'assurer que le contrat multirisque habitation joue bien à l'égard des locataires, notamment en cas de dommages corporels. Une garantie peut être ajoutée "recours des locataires contre le propriétaire" qui indemnise les dommages causés au locataire par un incendie ou un dégât des eaux s'ils sont causés par un défaut d'entretien du bâtiment.
none Le dépôt de garantie : destiné à couvrir les éventuelles dégradations, il est obligatoire uniquement pour les locations saisonnières contractées avec un professionnel. Néanmoins, vous pouvez demander qu'une somme vous soit versée à la remise des clés.
Le montant du dépôt de garantie ne peut pas être supérieur à 25% du prix du loyer si la location est conclue avec un professionnel. Il est librement fixé entre particuliers, néanmoins ce montant de 25% semble une norme acceptable dans la mesure où les locataires vous ont fourni la preuve qu'ils sont bien assurés.

abritel annonce gratuite